Le pain distribué comme antidoron est sanctifié auparavant, car il a été offert à Dieu – Saint Nicolas Cabasilas ╰⊰¸¸.•¨* French

http://franceofmyheart.wordpress.com

FRANCE OF MY HEART

Le pain distribué comme antidoron

est sanctifié auparavant, car il a été offert à Dieu

Saint Nicolas Cabasilas

Saint Nicolas Cabasilas ajoute ceci:

«Le pain distribué comme antidoron est sanctifié auparavant, car il a été offert à Dieu. Tous les participants chrétiens le reçoivent avec dévotion dans le creux de la paume droite et embrassent la main droite du prêtre qui vient de toucher et rompre le Corps tout saint du Christ, le Sauveur. Notre Église croit que la main du célébrant, comme elle a été tout entière sanctifiée, transmet cette sanctification à ceux qui la touchent et l’embrassent».

(Saint Nicolas Cabasilas, P.G. 150, 489 C.)

Source:

Advertisements

Des dizaines de passereaux et d’autres oiseaux entraient et sortaient et au dehors de l’église par les fen êtres ouvertes de la coupole, gazouillant et chantant avec vivacité ╰⊰¸¸.•¨* French

http://animalsofmyheart.wordpress.com

ANIMALS OF MY HEART

Père Stéphane Anagnostopoulos:

Un fidèle m’a raconté un événement similaire qui a eu lieu à l’église de la Mère de Dieu qui s’appelle «Ecatontapyliani» et qui se trouve à Paros (dans les Cyclades, Grèce), pendant la Divine Liturgie de la veille de l’Épiphanie, en 1998.

Des dizaines de passereaux et d’autres oiseaux entraient et sortaient et au dehors de l’église par les fen êtres ouvertes de la coupole, gazouillant et chantant avec vivacité. Pourtant, à l’heure de la consécration des saints dons, ils se sont tus et immobilis és tous pour recommencer après l’ecphonèse: «Et en premier lieu pour notre très sainte…» [Notes personnelles de l’auteur].

Les propres paroles du Seigneur «Ceci est mon corps…ceci est mon sang…» (Marc 14, 22-24) à la sainte Cène, le soir du jeudi saint, témoignent de cette réalité du Changement du pain et du vin en Corps et en Sang du Christ. La constitution donc du saint sacrement est divine. C’est le Christ lui même qui en est l’auteur.

Les signes visibles du saint sacrement sont le pain au levain, le vin et la prière secrète «envoie ton Saint-Esprit sur nous et sur ces Dons…». Ce n’est pas seulement la grâce du Christ qui est transmise par la sainte communion comme c’est le cas d’ ailleurs pour d’autres sacrements, mais c’est le Christ, le Seigneur lui-même. Les fidèles qui reçoivent dignement le Corps et le Sang du Christ, s’ y intègrent, ayant les mêmes corps et sang que Lui. L’adhésion au Corps de l’église, c’est-à-dire l’incorporation, commence par le saint Baptême et s’achève avec la sainte communion, c’est-à-dire l’intégration. Cela veut dire que notre être tout entier reçoit d’une façon mystique la Vie-même, notre Seigneur et Rédempteur et l’incorpore.

Source:

Père Stéphane Anagnostopoulos

Vivre la Divine Liturgie

Expériences Liturgiques

Le Pirée 2011

Saint Nicomède de la Sainte Montagne de l’Athos, Grèce: La piété à l’Eglise ╰⊰¸¸.•¨* French

http://divine-liturgie-orthodoxe.blogspot.com

DIVINE LITURGIE ORTHODOXE

Saint Nicomède de la Sainte Montagne de l’Athos, Grèce:

La piété à l’Eglise

Source:

http://laprieredejesus.blogspot.com

http://laprieredejesus.blogspot.com/2015/11/saint-nicomede-de-la-sainte-montagne-de.html

LA PRIÈRE DE JÉSUS

Je sais que beaucoup de chrétiens parmi vous, pensent que c’est une grande bénédiction et une grande cause de fierté que d’aller à Jérusalem et de vénérer avec respect et componction, les Lieux Saints de pèlerinage là-bas, à savoir le vivifiant Tombeau du Seigneur, le saint Golgotha, la ville sacrée de Bethléem, et le reste.

Beaucoup d’entre vous voyagent vers des endroits éloignés, sur terre et mer, faisant de grands efforts afin de vénérer pieusement les reliques sacrées de nombreux saints…

En effet, un tel pèlerinage, une telle piété et un tel voyage sont bons et louables. Mais ne devriez-vous pas, frères, avoir sinon une piété plus grande, au moins la même quantité de piété et de révérence, quand vous allez assister aux offices de l’Eglise du Christ, où tous les lieux de pèlerinage trouvés à Jérusalem sont présents symboliquement?

Ne devriez-vous pas montrer la même componction et le même bon ordre et respect lorsque vous assistez à la redoutable Divine Liturgie dans laquelle vous trouvez présente, non pas la relique de tel ou tel saint, mais les Très Vivifiants, Divins et Immaculés Corps et Sang de notre Seigneur Jésus-Christ, le Saint des Saints?

Vivre la Divine Liturgie – Père Stéphane Anagnostopoulos – Avant propos à l’édition française ╰⊰¸¸.•¨* French

PROTOPRESBYTRE STÉPHANE ANAGNOSTOPOULOS

VIVRE LA DIVINE LITURGIE

La divine liturgie orthodoxe interprétée et

commentée selon la Tradition et les expériences de

nombreux prêtres, moines et laïcs orthodoxes

LE PIRÉE 2011

Traduit du grec
par l’archimandrite

Éphrem Triantaphyllópoulos
Vicaire Général du Saint Évêché de Sissánion et de Siatista
CP 503 00 Siatista, Grèce.

Tél. 00302465021365 ou 00306977179788 mob.
Fax : 00302465021204

C’est avec une joie en Jésus-Christ très profonde et pour la gloire de notre Dieu Trinitaire que nous donnons l’autorisation de traduire en français notre ét ude modeste, «Expériences Liturgiques».

Cette analyse de la Divine Liturgie offre aux pieux lecteurs, non seulement quelques connaissances de base, mais aussi l’expérience vécue, dans l’histoire, du sacrifice sur la Croix du Fils et Verbe de Dieu qui s’est incarné «du Saint-Esprit et de la Vierge Marie», en la Personne de notre Sauveur Jésus-Christ.

Les orthodoxes de partout, de toutes les nations et de toutes les langues, qui participent au sacrement suprême de la sainte eucharistie avec crainte de Dieu, un vrai repentir, une foi fervente et un amour
agissant, c’est-à-dire dignement, sont divinement changés et incompréhensible ment transfigurés, car ils communient «au Corps et au Sang du Christ pour la rémission des péchés et la vie éternelle».

Et alors …

C’est le débordement de la grâce divine!

C’est la plénitude de l’amour divin!

C’est la fête céleste et splendide!

C’est l’éclat spirituel et l’allégresse divine!

C’est l’embellissement angélique de l’âme!

Le fait que notre nature pervertie, déchue, se mêle à l’âme de Jésus-Christ, le Dieu-Homme et que notre corps misérable, notre sang souillé par le péché et Continue reading “Vivre la Divine Liturgie – Père Stéphane Anagnostopoulos – Avant propos à l’édition française ╰⊰¸¸.•¨* French”